Rechercher
  • barbarawatiez

Rencontre avec Céline - Au coeur du journalisme vivant et vivifiant !

Dernière mise à jour : avr. 13

Céline est journaliste, profondément investie à faire vivre le sens que ce métier a pour elle, et le rôle qu’il joue au sein d’une société en quête d’équilibre et d’élan individuel et collectif. A vrai dire, il me semble que le journalisme est pour Céline bien plus une vocation qu’un seul « métier ».

Une fois n’est pas coutume, nous nous sommes rencontrées sur LinkedIn (officiellement mon « préféré réseau » pour ce qu’il permet de rencontres passionnantes !), à un moment où devenaient évidents à mes yeux les liens entre un travail de connaissance de soi, l’attention à son écologie intérieure et « extérieure », et la sensibilité aux problématiques écologiques « tout court ». Comme si l’un entraînait l’autre, et que les deux, au final, avançaient ensemble dans la même direction. Main dans la main, naturellement imbriqués dans la transition.


Cliquez sur l'image pour écouter le podcast - Disponible sur Spotify : La Chaîne des talents




Pour Céline, il me semble que le journalisme est un acte politique : la qualité de l’information à laquelle nous avons accès et le sens que nous lui donnons sont structurants de l’individu et de son implication dans la dynamique collective et sociale. Ce qui sous-tend que le journaliste a pour mission de partir en quête d’une information juste et pertinente, qui devient alors moteur pour tous de discernement et d’action. Au travers de son magazine OXYTANIE, qu’elle a créé avec son mari photographe en 2019, on peut rajouter au moins deux caractéristiques à l’information que traque Céline : constructive et positive. Avec son magazine, elle va à la rencontre des autres, avec la confiance de celle qui sait que l’être humain a tant à s’offrir et à offrir à la communauté. Comme un révélateur de la beauté des êtres et du monde, elle parcourt sa région avec son mari pour nous livrer ce magazine papier. Là encore un acte fort dans un environnement où la valeur de l’information s’est perdue dans l’accès zapping-compatible de nos fils d’actu Google et autres. « S’informer moins, mais mieux », aller au fond des choses, privilégier la qualité de notre information. Accepter de la rémunérer à son juste prix pour encourager la valeur, arrêter de penser que l’on aura accès à autre chose que des opinions et des dépêches de l’AFP en privilégiant le contenu gratuit. Se re-dire que 25 lignes relues 10 fois n’ont pas valeur de vérité, que la frontière parfois entre l’avis et l’information n’est pas si transparente. A mes yeux, être journaliste est un des plus beaux métiers au monde : derrière lui, il y a de l’humilité du journaliste qui s’efface derrière son sujet et son information, du courage, la volonté d’aller à la rencontre de l’autre, du monde, de transmettre et de laisser l’autre faire son chemin. J’y mets la même intention que dans l’Enseignement. Deux vocations malmenées, aux auras abîmées mais dont je ne peux m’empêcher de penser que leur place est au cœur de la transition du monde. Ce n’est sans doute pas pour rien que Céline intervient dans les collèges, dans le cadre d’une éducation des jeunes aux médias et à leur lecture.


Je vous invite à découvrir son magazine, ce qui le porte, la vision de son métier et de l’information au cours de cet entretien. Et pour découvrir plus précisément OXYTANIE et vous abonner, c’est ici que ça se passe (l’abonnement est calculé à un prix juste pour assurer le fonctionnement du magazine et rémunérer les journalistes) : https://oxytanie.com/boutique/

Le site de la revue : https://oxytanie.com/


Pour devenir un point de diffusion (parce que oui : c'est possible !!!) vous pouvez contacter Céline à redaction@oxytanie.com ou directement en MP sur LinkedIn : www.linkedin.com/in/celine-bousquet-oxytanie

52 vues0 commentaire